Et une Do Brazil, une ! [Garde Robe Capsule 2017 / juin]

Cette robe, elle est cousue depuis trois semaines ! Et j’arrive quand même à publier en retard de 6 jours cet article, on appelle ça de l’organisation, messsieurs, dames !

J’ai choisi de modifier la catégorie pour ce mois de juin, par rapport à ce qui était prévu initialement pour mettre la robe pour deux raisons : 1. un gros coup de coeur sur ce tissu et 2. des vacances imprévues !

P1030875

Donc oui, cette robe, c’est surtout une histoire de tissu ! En mai, à l’occasion d’un détour au magasin Ecolaines de Rennes (à l’origine pour acheter uniquement du coton de bambou), je regarde un peu pour trouver un jersey pour me faire une robe pour les vacances en Croatie. Il me faut donc un tissu assez fin pour ne pas porter chaud mais assez opaque pour ne pas m’embêter à faire de doublure ! La vendeuse me montre ce jersey, blanc aux reflets colorés mais transparent. Et là, PADAM, je tombe en amour pour ce tissu ! Il me faut donc une doublure pour aller avec. La vendeuse me montre un jersey de coton (et un peu de lin aussi) dans les tons orange / corail. L’association des deux est magique !
Le seul problème, c’est que c’est la fin du rouleau du tissu blanc (la vendeuse me dit que le morceau est mal taillé, qu’il reste entre 1.20m et 1.40m selon le côté sur 140 de largeur) et que moi, je veux une robe LONGUE ! Je décide de quand même prendre les deux tissus et je trouverais la solution plus tard ! (je découvrirais plus tard qu’il reste plutôt 1.40m de chaque côté ! parfait !)
(Mais en fait, des vacances imprévues en Grèce pour la fin juin font qu’il va falloir se dépêcher de réfléchir)

Je vous épargne les semaines qui ont suivi où je veux une robe longue, mais que j’ai pas assez de tissu ! Jusqu’au jour où Elise (la copine couturière) me rappelle que j’aime beaucoup le patron de la robe Do Brazil de Vanessa Pouzet et que ca pourrait être bien aussi !
Après plusieurs jours où je veux toujours une robe longue (elle est un peu chiante celle-là avec sa robe longue, non?), je me décide à partir sur la Do Brazil !

Une petite toile pour commencer et grand bien m’en a pris ! Le patron est prévu, à l’origine, pour être réalisé dans un tissu non extensible. et non doublé.  Mais je ne fais jamais comme tout le monde : j’ai DEUX tissus extensibles. J’ai d’abord décalqué mon patron en 38 poitrine – 40 taille – 42 hanches. J’ai donc fait comme si je doublais intégralement la robe, en faisant mon assemblage pour les épaules (et ainsi, aucune couture visible) et en laissant les deux tissus en bas libres. Cette première version m’a permis de voir que c’était bien trop grand (du fait de l’élasticité du tissu). J’ai donc repris en 38 partout et c’était bien mieux !

P1030880
Ma version définitive 🙂

Après l’avoir porté deux fois, je me suis rendue compte que le tissu avait tendance à « s’affaisser » à cause du poids du tissu. C’était gênant parce que l’on voyait le soutien-gorge dans le dos (alors qu’au départ non) et la robe descendait sur le décolleté.

P1030882

J’ai donc modifié mon patron pour réduire la hauteur des bretelles de 4 cm à l’arrière. Et surtout, j’ai choisi de coudre ma version finale avec du ruban en satin sur toutes les coutures du cou et des épaules. Ainsi, le tissu ne bougera pas et ne s’affaissera pas.

Autre précision : le patron a deux longueurs de robe : Do Brazil (courte) ou Saint-Malo (longueur à régler soi-même) ! J’ai donc choisi la longueur Saint-Malo car je n’aime pas les robes trop courtes, je ne suis pas à l’aise dedans (et comme ça, je peux la porter au travail !)

Concernant le bas, j’ai choisi de ne pas mettre de parementure (parce qu’en jersey-qui-bouge-partout, ca aurait été la galère). J’ai laissé les deux tissus libres l’un de l’autre. Mais j’ai quand même fait un ourlet roulotté avec ma surjeteuse ! C’était mon premier (en presque 1 an, il était temps!) et je peux dire que je suis super satisfaite du résultat ! J’ai fait des tests avant sur les chutes pour régler la bête correctement et ensuite, ca a été tout seul !

P1030884
Finitions : ourlets roulottés à la surjeteuse

La version finale a été assez rapide à coudre, une fois que tous les défauts ont été repris sur la toile 🙂

Elle est très agréable à porter ! Une deuxième Do Brazil est déjà en réflexion et le tissu déjà acheté lors des vacances en Grèce (avec 5 autres et une jupe cousue sur place, en Grèce, mais chuuuut!)

 

En bref : 
Patron : robe Da Brazil – Vanessa Pouzet
Tissus : tissu blanc transparent – 1.40m à 12.80€/m (mais promotion car fin de rouleau donc paiement d’1m)
tissu corail pour doublure – 1.20m à ~ 12€/m
Mercerie : fil blanc (en stock)
Modification effectuée : suppression des parementures pour doubler entièrement la robe – modification des bretelles dos (-4cm) pour éviter que la robe ne « tombe » du fait de l’utilisation de jersey

 

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. MAMIE-GRAND dit :

    Jolie robe portée avec grâce !

    J'aime

  2. Léa R dit :

    Elle est super jolie celle là, j’adore le tissu !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s