Ma pochette à bijoux

Cette pochette à bijoux, je l’ai trouvé dans l’excellent livre de Mélanie Voituriez « Mes petits riens pour découvrir la couture« . Les trois livres des Petits Riens sont supers, des modèles faciles et très bien expliqués avec beaucoup de schémas en pas à pas. J’adore !

Du coup, l’année dernière pour Noël, j’ai décidé de faire plusieurs pochettes pour offrir et j’en ai quand même fait une pour moi 🙂

p1030620
Avec mon étiquette Le mythe d’Eniram 🙂

La partie assez longue de la pochette, c’est de réaliser le matelassage, c’est-à-dire de coudre le tissu extérieur, le rembourrage et le tissu intérieur ensemble pour réaliser un quadrillage. Donc il faut s’appliquer pour recopier le quadrillage à coudre. Et c’est là que j’ai découvert l’astuce des stylos Frixion, ceux qui s’effacent avec le petit truc au bout du stylo. Parce que ces stylos-là, ils s’effacent surtout à la chaleur, donc au fer à repasser ! On peut écrire ce qu’on veut, un coup de fer à repasser et hop, c’est parti ! Depuis ce projet, je n’utilise quasiment que ça sur mes patrons pour reporter les pinces, les repères de montage, etc !
(attention quand même, il parait que ça peut revenir avec le grand froid…)

Afficher l'image d'origineEnsuite, l’autre grande découverte durant ce projet, c’est le pied de machine à coudre spécial biais. Un petit appareil que l’on fixe sur la machine et qui permet de coudre le biais en une seule étape (et pas deux, comme normalement). Moi qui appréhendais toujours le biais parce que c’est long, parce que c’est pas toujours parfait (et que j’aime bien quand c’est joli), avec ça, c’est devenu un jeu d’enfant la pose de biais ! C’est bien plus rapide et c’est bien fait ! [Donc on dit merci au Papa Noël des parents :)]

Pour finir, cette pochette est donc composée d’une partie pochette zippée + pochette ouverte derrière, d’une partie pour piquer les boucles d’oreilles et d’un « boudin » pour passer les bagues.

C’est parfait pour emmener facilement tous ses bijoux pour partir en week-end/vacances sans que ça traîne partout dans la trousse de toilettes 🙂

En bref :
Patron
: pochette à bijoux du livre  » Mes petits riens pour découvrir la couture » de Mélanie Voituriez
Tissus : des chutes que j’avais en stock
Mercerie : ouatine (j’avais acheté 1m, une fois, en me disant que j’en aurais d’avance ! Et je confirme, j’en ai beaucoup d’avance !), fil (en stock), biais blanc (en stock)
Modification effectuée : aucune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s