Ma toute première robe

Aujourd’hui, je vous présente la toute première robe que je me suis faite. Je ne cousais que depuis quelques mois quand j’ai décidé de me lancer. J’avais déjà fait des sacs, des porte-chéquier, des accessoires, etc. Et je me suis dit qu’il fallait bien se lancer à un moment ou un autre.

Alors, me voici parti avec cette robe, prise dans un livre de la médiathèque, dont je ne retrouve pas le nom. C’est un livre de patron japonais (la robe E2, si quelqu’un le retrouve). Je me suis dit que pour commencer, c’était une bonne idée car elle est large. Donc pas de galère d’ajustement au corps. Ca aurait pu bien se passer si je n’avais pas choisi deux tissus très fluides et compliquées à coudre, avec la très vieille machine que j’avais à l’époque : une Singer mécanique 522 ! Elle faisait 2 points : droit et zig-zag! Ce qui limite un peu les choses ! Mais pour débuter et voir si j’aimais ça, c’était parfait !

singer-522
Ma première machine : Singer 522

Au final, je réfléchissais déjà à changer de machine, cette robe m’a fait accélérer le processus ! J’ai maintenant une Singer Diva 28, achetée d’occasion chez un revendeur Singer. Et elle fonctionne très bien !

p1020738

Donc pour cette robe, j’ai choisi un taffetas orange pour la partie haute et un satin de coton -si je me souviens bien- pour la partie basse. Comme c’était la première robe dans laquelle je me lançais, elle a pleiiiin de défauts ! Le « raccord » entre le haut du devant et le haut du derrière est horriblement moche ! (j’ai trouvé un super tuto par la suite pour un haut sans manche doublé, c’est ICI !). L’ourlet du bas est vraiment fait n’importe comment, car la robe a des bouts carrés sur les côtés. Et « petit détail », en théorie, la partie haute de la robe est censée arriver sous la poitrine. Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas DU TOUT le cas…

Mais comme c’est ma première robe, je l’aime d’un amour inconditionnel, bien sûr !

dscn5951
Petit souvenir de vacances à Chypre !

Et en plus, c’est la robe parfaite si vous avez envie d’être un centaure 🙂

En bref :
Patron
: robe d’un livre de patron japonais, dont le nom m’échappe
Tissus : taffetas orange, Mondial Tissus
tissu satinée à motifs, Mondial Tissus
Mercerie : fil orange, Mondial Tissus
Modification effectuée : aucune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s