Il faut bien un début…

Pour ce tout premier article pour ce tout nouveau blog, il a bien fallu choisir ce que j’allais présenter.
Puisque je couds depuis un petit moment, je commence à avoir une ribambelle de vêtements fait-main (d’où l’envie de ce blog pour les partager). J’ai donc choisi une robe que j’ai faite pour un mariage l’été dernier.

Je vous présente ma robe Opale du livre Grains de couture pour hommes et femmes d’Ivanne Soufflet. Plus besoin de présenter ce livre avec son cahier technique, qui explique toutes les techniques pas à pas.

dscn8968
Robe Opale – Grains de couture hommes et femmes – Ivanne S.

J’avais craqué dès le départ sur cette robe Opale. Mais c’était encore au début de mes aventures couturesques et j’avais peur de ne pas être capable de la faire, surtout que je la voulais avec tous les détails : les découpes sur les épaules, les gouttes dans le dos et le col claudine !

Alors j’ai attendu de trouver la bonne occasion pour cette robe. Un mariage arrivait, il me fallait donc une jolie robe. La robe Opale m’est revenue à l’esprit.
Un petit tour chez Toto Tissus à Rouen pour trouver le bon tissu : un coton assez épais, au rayon ameublement (en 280 cm de largeur !)

Pour la réalisation, les explications étaient tellement claires que je n’ai eu aucun souci à la faire, finalement. J’ai bien pris mon temps pour faire les choses proprement, notamment pour les gouttes dans le dos.
C’était la première fois que j’utilisais la technique du biais pour terminer une emmanchure (le biais est un morceau de tissu coupé dans le sens le plus élastique du tissu, afin qu’il puisse se positionner facilement dans les arrondis. Il est replié pour former un V dans lequel sera pris le tissu. Pour les curieux, plus d’informations ici). Pour cette première, j’ai fait comme je l’ai senti, surtout que mon tissu était assez épais ! Concernant la fermeture éclair, elle n’est pas invisible, mais ça ne choque pas vraiment quand la robe est portée.

p1020735

Par rapport au patron, je n’ai pas fait de modification, excepté la longueur de la jupe.
C’était précisé dans le livre qu’elle était assez courte. Je n’y ai pas vraiment cru au départ, alors je me suis retrouvée avec une robe vraiment courte… J’ai donc recoupé la jupe au moins 15 cm plus longue (je ne me suis souviens plus exactement, c’était il y a plus d’un an !) et la voici, parfaite à mon goût !

A bientôt !

dscn8973
Robe Opale, Grains de couture / Plage de Saint-Germain-sur-Ay (50)

En bref :
Patron
: Robe Opale, livre Grains de couture homme et femme, Ivanne Soufflet (avec les découpes épaules et les gouttes dans le dos)
Tissus : coton épais, rayon ameublement, largeur 280 cm, Toto Tissus Rouen (8€/m, je crois)
Mercerie : fil rouge (en stock)
Modification effectuée : aucune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s